print preview

Conseil de direction Laboratoire de Spiez

Dr. Marc Cadisch, chef du Laboratoire de Spiez

Marc Cadisch a fait des études de pharmacie à l’Université de Berne. Il a terminé ses études à l’EPF de Zurich par une thèse de doctorat en chimie organique. Il a ensuite exercé diverses fonctions dans l’industrie tout en poursuivant des études à l’Université de Saint-Gall. En janvier 2003, il a obtenu un diplôme postgrade en gestion d’entreprise en tant que « Executive MBA HSG ». En 2002, il est entré au Laboratoire Spiez, qu'il dirige depuis le 1er avril 2003 ; il est membre de la Commission fédérale pour la protection ABC (ComABC), et, en 2012, il a été nommé membre d’honneur de la Société suisse des pharmacien(ne)s d’industrie (SSPI).

Stefan Mogl, chef de la Section Chimie, suppléant du chef du Laboratoire de Spiez

Après un apprentissage de laborantin en chimie au Technicum de Winterthour, Stefan Mogl a occupé un poste d'hygiéniste du travail / analyste à l’Office fédéral de l’industrie, des arts et métiers et du travail (OFIAMT). Parallèlement à cette activité, il a poursuivi ses études à l’EPF de Zurich, où il a obtenu un diplôme postgrade en travail et santé, et à l’Université de Lausanne. En 1997, il a été formé par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) comme inspecteur pour ce type d'armes. Après avoir exercé cette activité pendant trois ans, il a repris la direction du Laboratoire de l’OIAC et suivi une formation en cours d’emploi à l’issue de laquelle il a obtenu un MBA à la British Open University. En 2005, il est entré au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) en qualité d’expert en armes chimiques et y dirige depuis 2007 la Section Chimie du Laboratoire de Spiez. De 2012 à 2013, il a présidé le Conseil scientifique de l’OIAC.

Dr. Mario Burger, chef de la Section Chimie nucléaire

Mario Burger a effectué un apprentissage de laborantin en chimie, suivi d’une formation d’ingénieur chimiste à la haute école spécialisée de Berthoud et d’études de chimie à l’Université de Fribourg. Il a soutenu une thèse de doctorat à l’Université de Berne en radiochimie et chimie environnementale. A l’automne 1991, il a commencé son activité au Laboratoire de Spiez. En 1994, il a pris la direction du nouveau groupe Analyse centrale et radiochimie puis, en 1996, celle du groupe Radioactivité. Il a exercé la fonction d’inspecteur-chef pour le compte de l’UNSCOM en Irak et a participé activement à ce jour aux efforts de désarmement internationaux ainsi que, en tant que conseiller scientifique principal, au Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans le contexte de la gestion post-conflit et désastres. Il possède par conséquent une grande expérience dans les domaines scientifique et diplomatique aux niveaux national et international. Depuis 2012, il est à la tête de la Section Chimie nucléaire du Laboratoire de Spiez.

Isabel Hunger-Glaser, cheffe de la Section Biologie

Isabel Hunger-Glaser a effectué des études de microbiologie et de biologie moléculaire à l'Université de Berne qu'elle a complétées par un doctorat. Par la suite, elle a accompli un cours postgrade de médecine et biologie expérimentale à l'EPFZ, suivi de plusieurs séjours postdoctoraux, notamment à l'UCLA de Los Angeles. Elle a ensuite travaillé dans l'industrie pharmaceutique pour l'entreprise Berna Biotech. En 2007, elle a été nommée secrétaire exécutive de la Commission fédérale d'experts pour la sécurité biologique (CFSB), poste qu'elle a occupé jusqu'à la fin 2019. Depuis 2020, elle dirige la Section Biologie. Elle fait toujours partie de divers organes nationaux et internationaux, tel l'EBSA (European Biosafety Association) où elle a siégé au comité et dont elle a même assumé la présidence. Elle a également été experte externe auprès de l'OMS. Elle est membre fondateur du SBNet qu'elle préside actuellement. En 2019, elle a suivi un cours post-diplôme « Business Concept » à l'Université de Berne avant d'effectuer la filière postgrade « Negotiation and Leadership Business Concept » à la Harvard Business School.

Daniel Jordi, chef de la Section Systèmes de protection NRBCe

Daniel Jordi a commencé sa carrière professionnelle comme laborantin en chimie au sein de la Section Technologie de la Division principale Recherche et développement à la direction générale des PTT. En 1999, il a obtenu une licence en radiochimie puis en 2001 le brevet d'enseignement supérieur de la chimie et physique à l'Université de Berne. En 2007, il a accompli une formation de directeur d'école CDIP à l'Institut de pédagogie économique de l’Université de Saint-Gall. En outre, il a effectué plusieurs formations spécialisées dont en particulier les filières CAS en analyse de résilience à l'Institut Fraunhofer Ernst-Mach (D) et en gestion publique et politique à la Haute école de Lucerne (HSLU). De 2007 à 2015, il a occupé le poste de recteur suppléant du gymnase de Thoune. Il est entré au Laboratoire de Spiez en 2015 pour reprendre la direction de la Section Systèmes de protection NRBCe.

Mauro Zanni, chef de la Section Logistique, qualité et sécurité

Mauro Zanni a travaillé, après un apprentissage de dessinateur en bâtiment, dans des bureaux d’architecture à Lausanne et à Spiez. Il a suivi une formation en cours d’emploi à l’école de techniciens en informatique de Berne. Dans le secteur privé, il a exercé diverses fonctions dans les domaines du développement de logiciels, de la formation, de la vente et de la technique de réseaux. En 2006, il est entré en fonctions au Laboratoire de Spiez comme responsable du groupe Technique de mesure et informatique de laboratoire. Depuis le 1er juin 2008, il dirige la Section Logistique, qualité et sécurité et, à ce titre, il est responsable de la gestion de la qualité (ISO/IEC 17025) au Laboratoire Spiez. En 2012, il a terminé une formation en cours d'emploi d'économiste d'entreprise EPD ES.

Dr. Cédric Invernizzi, chef de la Section Contrôle des armements NBC

Cédric Invernizzi a obtenu un M.Sc. en chimie en 2000, suivi en 2003 d'un doctorat en biochimie à l'Université de Berne. Entré en 2004 à l'Université McGill de Montréal (Canada) en qualité de post-doctorant, il y a participé à des recherches en virologie et dans des domaines apparentés comme l'immunologie et l'épidémiologie. En 2009, il est entré au Laboratoire de Spiez comme responsable du domaine Contrôle des armes biologiques. Depuis, il se consacre intensément aux questions du contrôle de l'armement sous l'angle des armes biologiques et des biens à double usage. Depuis 2020, il est à la tête du service d'état-major Contrôle des armements NBC du Laboratoire de Spiez.

Dr. César Metzger, chef de la Section Coordination NBC

César Metzger a effectué sa scolarité obligatoire à Lausanne. Il a étudié la biologie aux universités de Colorado (Boulder, USA) et Lausanne, où il a obtenu un BSc et un MSc en biologie évolutive. Il a achevé ses études à l'Université de Bâle par une thèse de doctorat en zoologie/parasitologie évolutive. Il a fait son entrée au Laboratoire de Spiez en 2014 comme suppléant du responsable du bureau national de coordination pour la protection ABC. En 2016, il a été nommé chef du groupe Dispositifs d'intervention et protection individuelle. Simultanément, il s'est vu confier le poste de chef suppléant de la Section Protection NBC (aujourd'hui Systèmes de protection NRBCe). Depuis 2019, il dirige la Section Coordination NBC. Dans cette fonction, il coordonne la collaboration du Laboratoire de Spiez avec les institutions partenaires nationales et internationales dans le domaine NBC. Depuis 2016, il exerce en plus la fonction de secrétaire scientifique de la Commission fédérale pour la protection ABC (ComABC).

Dr. Kurt Münger, chef de la Section Planification et pilotage

Kurt Münger a effectué des études d'histoire et de langue et de littérature allemandes (Germanistik) à l'Université de Berne et à l'Université libre de Berlin, au terme desquelles il a obtenu respectivement une licence ès lettres et un diplôme de maîtrise, complété par le diplôme d'enseignement supérieur (HLA) du canton de Berne. Par la suite, M. Münger a rejoint l'université libre de Berlin pour y accomplir des études doctorales en histoire générale de l'époque moderne. Il a ensuite travaillé comme spécialiste en communication dans le secteur privé. En 2003, il est entré au Laboratoire de Spiez en qualité de chef de l'information. À partir de 2007, il a repris le poste de responsable de la communication de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP). En 2019, il a réintégré le Laboratoire de Spiez en tant que chef de la Section Planification et pilotage.


Laboratoire de Spiez Austrasse
CH-3700 Spiez
Tél.
+41 58 468 14 00

E-Mail

Laboratoire de Spiez

Austrasse
CH-3700 Spiez